Catégories

- Podcast (7 articles)
- Biographie (4 articles)
- Divers (47 articles)
- Films sur la danse (5 articles)
- Forme (5 articles)
- Jeux - Concours (16 articles)
- Lecture (4 articles)
- Lieux (5 articles)
- Rencontres (31 articles)
- Sorties (11 articles)
- Spectacles de danse (44 articles)


Bannière UFUD 2


Rencontre de Marion, élève danseuse flamenco

Danseuses Flamenco - © Catherine Jaleran

J'ai eu le plaisir de rencontrer Marion qui prend des cours de danse flamenco avec Pascale Pineda au Centre d'animation Arras à Paris. Elle nous parle de sa passion.



Bonjour Marion, depuis combien de temps faites-vous du flamenco ?

C'est la troisième année que je fais du flamenco dont deux avec Pascale Pineda.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire de la danse flamenco ?

Je fais de la danse depuis que l'âge de cinq ans. Egalement, comme j'ai des origines espagnoles, c'était une manière de renouer avec celles-ci.

Qu'avez-vous fait comme type de danse auparavant ?

Un peu de tout : de la danse classique, du contemporain, du modern jazz, du hip-hop et de la danse africaine. Mais je pense que ce qui me convient le mieux c'est le flamenco parce que c'est une danse qui permet d'exprimer sa personnalité. Egalement le côté musical me plait beaucoup. Le flamenco est une danse qui attrape les gens et lorsque l'on a le virus c'est impossible de lâcher.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile lorsque vous avez commencé ?

Ce fut l'apprentissage des différents rythmes. Chaque type de danse est guidé par un rythme spécial et il faut être très rigoureux. Comme je l'ai dit tout à l'heure le flamenco est très musical donc c'est important d'avoir une bonne oreille. Mais il faut surtout se sentir à l'aise avec son professeur et qu'il y ait un bon contact.

Il y a-t-il des cours pour travailler la musicalité ou cela se fait en même temps que l'apprentissage de la danse ?

Cela se fait en même temps.

Quels conseils donneriez-vous à un débutant ?

D'abord faire un stage pour voir si on est vraiment intéressé par la discipline. Il est possible de commencer par les Sévillanes qui se dansent lors de différentes fêtes en Espagne.

Quelles sont les différences avec le Flamenco ?

La sevillane est une danse de couple, codifiée, qui se danse dans les ferias, c'est une sorte de danse folklorique gaie et amusante. Les pas sont simples et répétitifs et le rythme de la musique est très simple à suivre.

Le flamenco lui est une danse de soliste et se danse sur des rythmes très complexes et permet d'exprimer des émotions très profondes et variées.

Il y a-t-il de l'improvisation dans le flamenco ?

C'est un échange entre la danseuse et le musicien puisque c'est un travail d'équipe. C'est ce que Pascale nous apprend, car pendant les cours nous sommes accompagnées par un guitariste

Le flamenco a-t-il changé quelque chose dans votre vie ?

Le flamenco permet de s'ouvrir et de vraiment pouvoir s'exprimer. Cette danse peut correspondre à tous les physiques et permet à tout un chacun de pouvoir donner le meilleur de soi. C'est une danse très riche et passionnante.

Merci Marion !


Ecouter l'interview :

Article de Catherine Jaleran publié le 27/04/2013

Danseuses de Flamenco - © Catherine Jaleran

Vous recherchez un professeur de danse pour une animation privée ou professionnelle : soirée d'entreprise, anniversaire, EVJF, fête associative... Intervention en tout milieu : scolaire, hospitalier...

Contactez l'équipe d'Unefeteundevis.com !

D'autres articles à découvrir :

Blanca Li - Danseuse touche-à-tout
La danse afro-contemporaine selon Ousseni SAKO
Guillaume et Nathalie : Suivez leurs pas
Mahina Khanum : L'héritage de la danse classique Odissi
Orind'JAZZ, la danse hybride de Karine Salfati
Laure Courtellemont - Tout simplement.

Laissez un commentaire

2012 - 2018 © DanseraParis.fr - Tous droits réservés.