Catégories

- Podcast (7 articles)
- Biographie (4 articles)
- Divers (47 articles)
- Films sur la danse (5 articles)
- Forme (5 articles)
- Jeux - Concours (16 articles)
- Lecture (4 articles)
- Lieux (5 articles)
- Rencontres (31 articles)
- Sorties (11 articles)
- Spectacles de danse (44 articles)


Bannière UFUD 2


Le Dancing Football, où l'art de danser avec un ballon.

A couple Dancing Football - Frankystyle et Nawel HADJAF - Photo Gérard Berr

J'ai le plaisir de vous présenter Frankystyle, à qui l'idée est venue de combiner sa passion pour la danse et le freestyle en créant un concept novateur : le Dancing Football. Cette nouvelle forme d'expression corporelle ludique et accessible à tous invite à la rencontre et au partage. Faisons plus ample connaissance…

DaP.fr : Bonjour Frankystyle, pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après avoir pratiqué différents sports pendant de nombreuses années comme le basket, le judo, le roller et le windsurf, j'ai décidé de me mettre à pratiquer en 1997 le « Hacky Sack » ou Footbag Freestyle (freestyle signifie style libre) à la FAC Paris Dauphine où je faisais une maîtrise d'économie et de gestion.

Pour vous expliquer un peu ce qu'est le footbag freestyle : cela consiste à faire des jongles aux pieds avec une petite balle souple. Les tricks (figures) s'enchaînent au rythme d'un par seconde et les passements de jambes vont de 1 à 5 entre deux touchers de balle. J'ai commencé par des jongles basiques, puis très vite je me suis orienté vers des mouvements alliant danse et arts martiaux. Cela m'est venu naturellement, car étant passionné de musique et de sport je souhaitais naturellement associer mes deux centres d'intérêt en créant une nouvelle forme d'expression corporelle. Pour la petite anecdote, mon pseudo « Frankystyle » m'a été donné par les freestyleurs français qui trouvaient que j'avais un style dansant.

Je m'entraînais plusieurs heures par semaine dans tous les endroits possibles : rues, parcs, salles de danse. En 1999, je décide d'en faire ma profession et commence à faire des initiations en France avec le Conseil Général des Hauts de Seine. Tout en travaillant, je continue de m'entraîner intensément, et en 2002 je deviens le 1er champion de France de football freestyle. Ce qui m'a permis de développer ma discipline sur des plateaux de télé et lors d'événements.

En 2004, la petite balle fait place à un ballon de football plus propice au jeu collectif et au déplacement. Malheureusement bon nombre de freestyleurs dans le football ont tendance à jouer aussi de manière statique, sans faire trop de passes. Donc, je décide de développer le « Dancing Football » qui mettra en avant les jongles, les déplacements et les passes, tout en restant dans l'esprit de l'expression corporelle artistique.

A l'occasion de la coupe du monde de football en Afrique du Sud en 2006, je crée un show AFREEFOOT, un mélange de dancing football et de danse africaine, que je présente lors d'événements privés. En 2008, je passe à la vitesse supérieure dans le développement de ma discipline en montant une SARL, U-Nanim.prod, pour réaliser le premier DVD de footbag freestyle que je distribue via Warner Music France.

DaP.fr : Qu'est-ce-que Le Dancing Football ?

Le Dancing Football est une forme d'expression corporelle artistique qui lie le ballon à la musique via le corps. Il s'agit de garder le ballon « en vie » (en l'air) seul ou a plusieurs, le tout au rythme de la musique.

DaP.fr : Comment l'idée vous est-elle venue de créer cette nouvelle forme d'expression ?

C'est bizarrement non pas un footballeur, mais un basketteur qui m'a donné l'envie de développer le Dancing football. C'est en regardant les clips musicaux de Jordan sur des VHS durant mon adolescence que je me suis rendu compte que l'on pouvait allier ballon, musique et expression corporelle artistique pour ne pas dire grâce. Le ballon, plus que la petite balle souple du footbag, permet de bouger (marcher, courir et sauter tout en jonglant) et de jouer à plusieurs par le biais de passes plus ou moins longues et donc de mieux occuper l'espace.

DaP.fr : Quelle est votre fréquence d'entraînement pour vous maintenir à niveau ?

La fréquence d'entrainement est d'au moins trois jours par semaine, mais cela varie en fonction de la météo. On préfère jouer dehors comme pour toute pratique dite urbaine. On trouve plus l'inspiration dans la rue que dans les gymnases parisiens.

DaP.fr : Cette discipline s'adresse t'elle également aux novices ?

Cette discipline s'adresse à tout le monde, filles, garçons, grands, petits, fins, costauds, etc. Les aptitudes les plus importantes sont en fait la motivation et l'envie de partager. Les autres aptitudes s'acquièrent par le biais de l'entrainement…

DaP.fr : Sur quelles méthodes sont basées les cours que vous dispensez ?

Il y a quatre coups de base pour jongler aux pieds (dessus, intérieur et extérieur du pied et le genou). Une fois que l'on maîtrise ces coups de base avec les deux jambes, on peut commencer à enrichir sa palette de « tricks » (figures de style). J'essaie donc d'enseigner ces coups de base ainsi que la notion de « bonne passe » (si possible en arc de cercle et pas trop forte). Ensuite je guide les élèves vers les « tricks » qui leur semblent les plus naturels afin qu'ils éprouvent au plus vite une satisfaction à réussir certains gestes. Cette autosatisfaction du geste réussi les pousse ensuite à persévérer sans avoir besoin pour autant de prendre trop de cours. Comme dans beaucoup de disciplines freestyle, on s'initie aux bases avec un prof puis on apprend ensuite beaucoup en regardant les meilleurs et en essayant de reproduire les gestes, en solo ou avec des potes.

DaP.fr : En combien de temps pensez-vous qu'un élève, en suivant régulièrement des cours, peut arriver à acquérir assez de coordination et de maîtrise pour effectuer ses premiers jongles ?

Cela dépend de sa coordination et de sa motricité au départ. Mais généralement il suffit de quelques jours et parfois de quelques heures.

DaP.fr : Quel est le ressenti de vos anciens élèves sur ce qu'ils ont appris ?

Ils me font souvent part du plaisir qu'ils ont à présent à s'amuser avec un ballon et des amis comme jamais ils ne l'auraient imaginé avant, et ce en dehors du terrain de football, ce qui était encore plus improbable à la base pour eux.

DaP.fr : Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

En ce moment je tourne beaucoup avec ma partenaire Nawel HADJAF, surdouée du football et accessoirement attaquante de l'équipe de France de Futsal (football en salle), pour notre show « A couple Dancing football » . On fait des shows en France et partout dans le monde (Turquie, Côte d'Ivoire, Irlande, Etats-Unis…). Je tourne aussi en solo sur des événements en jonglant avec différents objets au pied : disque vinyle, canette, bombe de peinture...

DaP.fr : Pouvez-vous nous parler de votre prochaine création ou est-ce un secret ?

Tout ce que je peux vous dire c'est que ma prochaine création artistique mélangera football freestyle et art équestre…

 

Nous n'en saurons pas plus pour le moment. A suivre donc…



Merci Frankystyle de nous avoir accordé cette interview.

 

Je vous invite à visiter son site internet !

Article de Catherine Jaleran publié le 25/07/2012

Naw et Frankystyle à Hossegor en show pour le Air Festival.   Frankystyle et Naw.   A couple Dancing Football - Photo : Gérard Berr

Vous recherchez un professeur de danse pour une animation privée ou professionnelle : soirée d'entreprise, anniversaire, EVJF, fête associative... Intervention en tout milieu : scolaire, hospitalier...

Contactez l'équipe d'Unefeteundevis.com !

D'autres articles à découvrir :

Mahina Khanum : L'héritage de la danse classique Odissi
Aborder l'interprétation d'un rôle en 3 étapes
Laure Courtellemont - Tout simplement.
Découvrez la compagnie de danse AZARIA !
Nadejda L. Loujine et la Danse de caractère
Rencontre avec Susan Spark, la pionnière de la salsa en France

2 commentaires


Xavier de massage le 26/07/2012

Je ne connaissais pas le dancing Football et je dois avouer que les vidéos (lien à la fin de l'article) sont assez bluffantes !

Bravo à eux.


Catherine le 13/08/2012

Moi aussi je ne connaissais pas du tout ce concept, ce fut une véritable découverte ! C'est vraiment bluffant ce travail de jongles et quelle dextérité !


Laissez un commentaire

2012 - 2019 © DanseraParis.fr - Tous droits réservés.