Catégories

- Podcast (7 articles)
- Biographie (4 articles)
- Divers (46 articles)
- Films sur la danse (5 articles)
- Forme (5 articles)
- Jeux - Concours (16 articles)
- Lecture (4 articles)
- Lieux (5 articles)
- Rencontres (31 articles)
- Sorties (11 articles)
- Spectacles de danse (44 articles)


Bannière UFUD 2


La Salsa

Danseurs de salsa

La salsa, originaire de Cuba, est née dans la communauté portoricaine de New York très présente aux Etats-Unis depuis les années 20, et dont l'influence s'amplifia davantage vers le milieu des années 1960 après la rupture des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Puerto Rico. A travers la musique, les orchestres exprimaient les conditions difficiles des barrios dans lesquels ils vivaient.

Ce terme qui signifie "sauce", est née du métissage de plusieurs musiques venues d'Espagne, d'Afrique, d'Angleterre (avec la contredanse) ou encore de République Dominicaine.

De ce fait ce genre musical a subi de nombreuses évolutions au fil des années passant du sol cubain (la rumba brava, le danzon, le son (montuno, habanero), le bolero, le cha-cha-cha...) au sol new-yorkais avec l'influence du jazz.

Un des instruments phare est la clave, qui sont deux morceaux de bois que l'on frappe l'un sur l'autre, pour donner le rythme. Ce rythme, joué tout le long du morceau par un des musiciens, a pour but d'unifier la musique afin de maintenir une harmonie d'ensemble.

Au-delà d'être une musique, la Salsa est aussi une danse dont les différents styles : le casino, la salsa portoricaine, la salsa LA... font fureur aujourd'hui auprès des passionnés de salsa.

 

La musique salsa

La première utilisation du terme salsa remonte à 1933 dans une chanson  du cubain Ignacio Pineiro "Echale salsita" qui signifie "Mets-y un peu de sauce".  Ce terme de connotation culinaire, fait partie intégrante du vocabulaire utilisé dans les textes de musique populaire. Il était employé pour stimuler les musiciens ou pour exprimer son admiration.

Le terme salsa est un terme générique qui regroupe les différentes musiques caribéennes venant de Cuba, Porto Rico, République Dominicaine, de Colombie... On le doit à la maison de disques Fania Records qui souhait relancer des artistes latinos en les regroupant au sein de l'orchestre Fania All Stars.

Au fil des années, la musique salsa s'est teintée d'autres rythmes latino-américains : merengue dominicain, cumbia colombienne, tamborito panaméen et même d'airs brésiliens, sans pour autant perdre son essence.

 

Danser la salsa

Pour bien danser la salsa, il est indispensable de comprendre le fondement rythmique qui sont la guaracha (18e siècle) et le son ( fin du 19e siècle) basés sur une cellule rythmique de deux mesures appelée clave dont l'origine est africaine. 

Donc, ce n'est pas le fait d'être sur le rythme qui est important, mais plutôt que le danseur suive la clave afin de savoir sur quel temps il se trouve. Ensuite, il pourra improviser à sa guise. Ce fut Eddie Torres, danseur et professeur de salsa, qui codifia les pas vers la fin des années 80 afin de pouvoir l'enseigner.

La salsa est l'une des danses latino-américaines les plus populaires et les cours de salsa fleurissent un peu partout dans le monde. On distingue trois styles : cubaine, portoricaine et colombienne.

La salsa peut se danser de différentes manières :

  • seul : ce que l'on appelle shines
  • en couple : la femme tient légèrement la main droite de son cavalier afin qu'il puisse la guider
  • en ligne : la rueda

A plusieurs couples ou encore avec un leader et deux partenaires.

Il existe plusieurs pas de base dont le pas de mambo, le pas de salsa, le pas croisé ou le pas de rumba.

La salsa étant une danse d'improvisation, elle est plus est facile à apprendre car il n'y a pas de chorégraphie.

 

Les tenues de salsa

Pour danser la salsa, le côté vestimentaire joue un rôle très important à la fois sur scène et sur la piste de danse, surtout pour les femmes dont la préférence se porte sur des tenues élégantes et sexy. Au-delà de cet aspect purement esthétique, il est important que ces tenues soient confortables. L'élasthane est une matière élastique très agréable à porter et qui a l'avantage de ne pas retenir la transpiration.

Les chaussures de salsa complètent la tenue et l'achat d'une paire ne doit se faire à la légère. Le critère principal doit être le confort : les talons pas trop hauts si vous n'êtes pas à l'aise, et à la bonne taille.

Article de Catherine Jaleran publié le 09/04/2012

Vous recherchez un professeur de danse pour une animation privée ou professionnelle : soirée d'entreprise, anniversaire, EVJF, fête associative... Intervention en tout milieu : scolaire, hospitalier...

Contactez l'équipe d'Unefeteundevis.com !

D'autres articles à découvrir :

La danse classique
La danse Orientale
Le West Coast Swing
Le Hip Hop
La Pole Dance
La Bachata - Danse sensuelle par excellence

Laissez un commentaire

2012 - 2017 © DanseraParis.fr - Tous droits réservés.